Dernières vidéos
  • محاضرة فضيلة الدكتور عبد الله اللحيدان
  • اختتام دورة اللغة العربية
  • Kep video
  • كلمة د اللحيدان في مؤتمر قادة الأديان في اليابان
  • فيديو جديد بعنوان حقوق الاقليات في بلاد المسلمين
  • KNOWLDGE EXCHANGE PROGRAM IN BRIEF
  • فيلم تعريفي ببرنامج التبادل المعرفي
  • مقابلة مع وكيل وزارة الشؤون الإسلامية السعودية عبد الله بن فهد اللحيدان
  • Speech by Abdullah Alheedan
  • Millat Times Exclusive interview with Dr Abdullah Alheedan about IOS and issues of Saudi Arabia
Dernières nouvelles
  • 02/13/2019

    Dr. Abdullah bin Fahd Allheedan, conseiller et superviseur du Programme d’Échange de Connaissances du ministère des Affaires Islamiques, de la Da’wah et de l’Orientation, a visité le forum d’échange linguistique à Riyad et a été reçu par M. Mohammad Al-Mautham, superviseur du forum. Al-Al-Mautham a présenté un aperçu du programme d’échange linguistique dont l’idée principale est de rencontrer ceux qui souhaitent apprendre une langue avec des volontaires maîtrisant cette langue et de créer un groupe par langue afin que les membres du groupe puissent communiquer entre eux et développez leurs compétences dans la langue qu’ils souhaitent apprendre. Allheedan a visité le forum, qui comprenait des tables pour apprendre l’arabe, l’anglais, l’espagnol, le français, le chinois, le russe, le persan, le turc, l’italien, l’hébreu, l’allemand et d’autres langues. Plus de 150 participants ont assisté au forum.
    À la fin de la réunion, Allheedan a exprimé sa satisfaction devant ce forum et la volonté du programme d’échange de connaissances de coopérer avec eux dans la diffusion d’échanges culturels et présenter l’image correcte de l’islam et du royaume.

    voir tous
  • 01/31/2019

    Le Programme d’Échange de Connaissances du ministère des Affaires Islamiques, Da’wah et Orientation, a organisé un forum sur la modération de l’islam à l’intention des étudiants boursiers de l’Université Umm Al-Qura à La Mecque, en présence du Dr. Hassan Abdulhameed Bukhari, doyen de l’Institut de langue arabe de l’Université d’Umm Al-Qura et du Dr Ahmad Al-Ghamdi, directeur adjoint du Fonds de charité pour les étudiants boursiers de l’université. Le forum a été animé par Dr. Sabah Al-Din Salmani et co-organisé par Mishal Al-Omari du Programme d’Échange de Connaissances et Bakr Wattara de l’Université Um Al-Qura.
    Dr. Abdullah Allheedan, conseiller auprès du ministre et superviseur du Programme d’Échange de Connaissances du ministère des Affaires islamiques, a prononcé un discours dans lequel il a transmis les salutations de Son Excellence le Dr. Abdullatif Al-Sheikh à Son Excellence le directeur de l’Université et à ses enseignants, et ses instructions aux étudiants à adhérer à la modération, qui est une caractéristique originale de la doctrine de l’Islam et de la charia et non une conciliation entre deux parties, loin des courants déviants et des groupes politisés.
    Allheedan a déclaré que le gouvernement du Royaume dirigé par le gardien des deux saintes mosquées et son prince héritier, qu’Allah les protège, fait beaucoup pour soutenir l’islam et les musulmans, y compris le programme de bourses pour les étudiants qui étudient dans ce pays, où les universités saoudiennes accueillent des milliers d’étudiants pour les préparer aux sciences de la Charia et, lorsqu’elles rentrent dans leur pays, diffusent la véritable Da’wah islamique qui appelle à la modération, à l’amour et à la paix, et a exhorté les étudiants à être des ambassadeurs du bien entre leur pays et le Royaume et à transmettre ce qu’ils avaient reçu dans ce pays de bien et de tolérance au monde entier. Le Ministère des affaires islamiques se félicite de la coopération avec eux après leur retour dans leur pays, en les soutenant avec des livres et du Coran et de l’organisation de cours juridiques et scientifiques pour contribuer à l’avancement de leur pays, diffuser la bonne doctrine, lutter contre l’extrémisme et la haine et promouvoir l’amour et la paix.
    Plus de 60 étudiants d’Asie et d’Afrique ont assisté au forum qui s’est déroulé de 9 heures à 14 heures, et qui a été suivi d’un déjeuner pour les étudiants participants.

    voir tous
  • 01/22/2019

    Le ministre des Affaires Islamiques, Da’wah et Orientation, le cheikh Dr. Abdullatif bin Abdulaziz Al Sheikh, a transmis les salutations du Gardien des Deux Saintes Mosquées, le roi Salman Bin Abdulaziz Al-Saoud et son Altesse Royale le Prince Mohammed bin Salman bin Abdulaziz, Prince Héritier, vice-Premier ministre et ministre de la Défense, qu’Allah les protège, aux participants à la réunion, lors de son discours à l’inauguration de la 29e conférence internationale du Conseil Suprême des Affaires Islamiques, organisée par le ministère égyptien de la Awqaf, sous le parrainage du président égyptien Abdel Fattah Al Sisi, exprimant son bonheur et celui de la délégation qui l’accompagne d’avoir participé avec cette élite d’érudits, penseurs et responsables de plusieurs pays participants.
    « Les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, gouvernements et peuples, sont nombreux et variés, et les flèches sont dirigées séquentiellement vers les défenseurs du bien et de la paix dans le monde. Ce n’est pas étonnant, car le conflit entre le bien et le mal se poursuit jusqu’au jour de la résurrection « , a déclaré le ministre des Affaires Islamiques, Da’wah et Orientation.
    Al-Sheikh a souligné que l’un des défis auxquels nous sommes confrontés est de construire un caractère national qui combine la préservation de l’identité originale et nationale avec le rythme contemporain et civil, participer activement à la construction de nos pays et de maintenir leur sécurité et leur stabilité, et de travailler dur pour contribuer à leur développement, à leur progrès et à leur prospérité.
    Son Excellence a estimé que l’équation n’était pas facile dans sa pratique, bien qu’elle soit facile dans la perception théorique. L’aspect pratique exige une ferme conviction dans le noble objectif, un dévouement à la mise en œuvre du travail, la levée des obstacles et la persévérance dans la réalisation des objectifs auxquels nos pays et nos sociétés aspirent, surtout à la lumière de l’ouverture sans précédent des moyens de communication et des médias traditionnels et nouveaux.
    Dr. Abdullatif a déclaré que « le royaume depuis sa fondation par le roi Abdulaziz bin Abdulrahman Al Saoud, puisse Allah lui accorder sa miséricorde, à ce jour sous la direction du Gardien des Deux Saintes Mosquées, qu’Allah le protège, toujours Il a accordé une grande importance à cet aspect, ce qui a rendu le citoyen saoudien fier de sa personnalité nationale et s’est considéré comme un œil loyal sur son pays contre tout ce qui lui nuit. Le citoyen saoudien est complètement jaloux de sa patrie, aime ses dirigeants, respecte les autres peuples qui aiment son pays et ne s’immisce pas dans ses affaires intérieures.  »
    Il a également noté que le royaume avait fait et fait tout son possible pour assurer la sécurité, la stabilité et le développement, consolider la modération et lutter contre l’extrémisme et le terrorisme, et coopère dans ce but avec tous les pays du monde.
    Le ministre a souligné que l’intérêt du Gardien des Deux Saintes Mosquées et de Son Altesse le Prince Héritier, qu’Allah les protège, d’être le ministre des Affaires islamiques parmi vous aujourd’hui, est un signe de fierté pour le rôle du leader de l’Égypte dans l’approfondissement des liens d’amour et de fraternité entre les deux pays frères, indiquant les efforts considérables déployés par les deux pays au service de l’Islam et les musulmans, pour éradiquer les groupes extrémistes et les groupes terroristes, lutter contre l’extrémisme et la déviation sous toutes ses formes et préserver l’identité.

    voir tous
  • 01/10/2019

    La cérémonie de clôture du cours intensif d’arabe, organisé par le Programme d’Échange de Connaissances (KEP) en collaboration avec l’Institut de Langue Arabe pour les locuteurs non natifs de l’Université du Roi Abdulaziz, s’est déroulée jeudi dernier, en présence du Dr. Abdullah Fahad Allheedan, superviseur du Programme d’Échange de Connaissances au sein du ministère des Affaires Islamiques, et M. Yasser Babtain, doyen de l’Institut de la Langue Arabe pour les locuteurs non natifs de l’Université du Roi Abdulaziz.
    La cérémonie a commencé par des versets du Coran, ensuite le Dr Yasser Babtain a prononcé un discours dans lequel il a exprimé sa gratitude au ministère des Affaires Islamiques pour sa coopération avec eux dans l’organisation de ces cours. Il s’agit de la troisième session organisée en coopération entre l’université et le ministère, et il est temps de développer cette coopération dans le cadre d’un partenariat permanent entre les deux parties. Babtain a hautement apprécié les réalisations des sessions précédentes et de cette session dans la définition de la méthode islamique modérée du Royaume et dans le développement des relations avec les institutions académiques des pays concernés.
    Pour sa part, le Dr. Abdullah Fahad Allheedan a prononcé un discours dans lequel il a transmis les salutations de Son Excellence le ministre des Affaires Islamiques, Da’wah et Orientation à Son Excellence Monsieur le directeur de l’Université du Roi Abdulaziz, le doyen de l’Institut et les étudiants qui ont participé à cette session. Allheedan a exprimé l’espoir que cette session constituerait un tournant dans la vie de chaque étudiant qu’il deviendrait un messager d’amour et de paix entre le Royaume et la Russie en général et entre le Royaume et les musulmans en Russie en particulier, et transmettrait l’approche islamique du Royaume qui appelle à la tolérance et à la coexistence et qui constitue une approche réaliste et légitime tenant compte les conditions sociales et politiques.
    Des certificats de participation au cours ont ensuite été distribués et des cadeaux du Programme d’Échange de Connaissances et de l’Institut de Langue Arabe ont été présentés aux étudiants. Le cours a duré six semaines et comprenait l’accomplissement de la Omra, une visite de la Mosquée du Prophète, une expédition en pleine nature et d’autres activités culturelles et de divertissement destinées à initier les étudiants russes à la culture et à la vie dans le Royaume.

    voir tous
  • 12/13/2018

    Le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), Dr Youssef Al-Othaimeen, a souligné que la communauté internationale devait adopter une position unifiée dans la lutte contre l’intolérance religieuse et la discrimination afin d’isoler les actes et le discours extrémistes du côté des musulmans et de l’Occident.
    C’est dans une allocution lue en son nom par le Directeur du Département des Affaires juridiques de l’OCI, l’Ambassadeur Hassan Ali Hassan lors du 5ème séminaire international sur « L’islamophobie : une violation des droits de l’homme et une manifestation contemporaine du racisme », organisé par la Commission permanente indépendante des droits de l’homme (CPIDH) de l’OCI à Istanbul, en Turquie, du 17 au 18 octobre 2018, qu’il a fait cette déclaration.
    Dans son discours dont l’Union des agences de presse de l’OCI (UNA) a reçu une copie, Al-Othaimeen a souligné que les efforts de l’organisation panislamique et son engagement continu à tous les niveaux ont porté leurs fruits en termes de sensibilisation et de création d’un soutien institutionnel par le biais d’une résolution consensuelle des Nations Unies 16/18, qui prévoit des actions de fond pour répondre aux préoccupations du public concernant la liberté de religion ou l’incitation à la haine religieuse et à la discrimination.
    « Cependant, étant donné l’ampleur du défi, les efforts de l’OCI seuls ne suffisent pas. Cela nécessite des efforts concertés de la part des États membres, de la société civile, de l’intelligentsia et des médias », a déclaré Al-Othaimeen.
    « En outre, il est nécessaire de formuler de nouveaux instruments juridiquement contraignants pour couvrir la nouvelle manifestation du racisme. Bien qu’une réponse juridique impliquant des mesures punitives positives soit d’une importance capitale, une « approche à plusieurs niveaux » qui promeut les droits de l’homme et la tolérance, encourage le dialogue et la compréhension et renforce les capacités des autorités nationales, des responsables de la sécurité et des médias en matière de prévention des actes d’incitation à la haine, est essentielle « , a-t-il ajouté.
    Le Secrétaire général de l’OCI a noté que la montée de la politique populiste d’extrême droite et des mouvements extrémistes dans de nombreuses régions du monde avait renforcé le discours « nous » contre « eux », ce qui a conduit à une augmentation progressive de la xénophobie, manifestée et promue par le discours de haine, les stéréotypes négatifs et la discrimination fondée sur la race, la religion, l’origine ethnique ou sociale.
    Parler lors de la séance d’ouverture a également été, le Président de l’OCI-IPHRC, Dr Rashid Al Balushi, et le Ministre de la Justice de la République de Turquie, S.E. M. Abdelhamit Gul.
    Le 5ème séminaire international OCI-IPHRC sur l’islamophobie a pour objectif d’établir un dialogue multipartite, d’analyser de manière objective l’islamophobie et de discuter des conséquences troublantes de la montée de l’islamophobie sur la persistance du racisme dans les sociétés modernes.

    voir tous
  • 12/06/2018

    La Commission européenne a organisé ce mardi, à Bruxelles, une conférence de haut niveau sur la discrimination, les discours de haine et de l’intolérance qui affectent les musulmans de l’Union européenne (UE), qui a vu la participation des autorités locales, des représentants des organisations internationales, de la société civile et de communautés religieuses.
    La première vice-présidente de la Commission européenne, Frans Timmermans, a souligné que des enquêtes récentes ont confirmé que l’intolérance envers les musulmans s’intensifiait dans l’Union européenne et que la protection de leurs droits fondamentaux était restreinte, tout en soulignant qu’il ne devrait y avoir aucun endroit pour discriminer aucune minorité.
    La commissaire européenne chargée de la justice, de la protection, des consommateurs et de l’égalité des genres, Mme Vera Jourová, a déclaré que « la discrimination et les actes d’intolérance ou de racisme contre 25 millions de musulmans vivant dans les Etats de l’UE, constitue une violation des droits fondamentaux et alimente la marginalisation et l’isolement ».
    Mme Jourová a déclaré que l’UE devrait lutter contre cette discrimination à l’égard des musulmans, car ces choses rendent la société plus vulnérable et fragile.
    En marge de la conférence, l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) a fourni une nouvelle base de données, qui présente un aperçu des crimes motivés par la haine, du discours de haine et de la discrimination à l’encontre des musulmans dans l’UE de 2012 à 2017.

    voir tous
  • 11/28/2018

    L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a initié à Genève, une cérémonie conjointe des délégations d’observateurs permanents auprès des Nations Unies pour commémorer le 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), le 26 novembre 2018 au Palais des Nations.
    Selon un communiqué de presse de l’OCI parvenu lundi à l’UNA, l’objectif de cette table ronde interactive, dont le Directeur général de Bureau des Nations Unies à Genève et le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme sont les invités d’honneur, consiste à partager une vision et une approche politique en vue de promouvoir et de défendre les valeurs et les principes des droits de l’homme tels que l’égalité, la non-discrimination, la justice sociale, la tolérance et la liberté.
    Les délégations d’observateurs, parmi lesquelles la mission permanente d’observation de l’OCI auprès de l’ONU à Genève, réfléchiront à la manière dont, elles promeuvent les vertus de respect, de tolérance, de diversité et d’inclusivité parmi leurs membres, à travers une sélection d’articles de la DUDH.

    voir tous
  • 11/14/2018

    L’Arabie Saoudite, représentée par le Fonds saoudien pour le développement (FSD), a transféré 60 millions de dollars sur le compte du ministère palestinien des Finances, en guise de contribution mensuelle du pays à l’appui du budget de l’Autorité palestinienne pour les mois d’août, septembre et octobre 2017, soit 7,7 millions de dollars par mois pour un total de 23,1 millions de dollars, en plus d’un don de 37 millions de dollars.
    L’ambassadeur d’Arabie Saoudite en Egypte et son représentant permanent auprès de la Ligue arabe, Osama Bin Ahmed Naqali, a indiqué dans un communiqué de presse que le Royaume d’Arabie Saoudite continuera de soutenir la cause palestinienne à divers niveaux politique, économique et humanitaire.

    voir tous
voir tous