Dernières vidéos
  • Is the Quran the word of God ?? Answer yes with proof (Scientific Miracles in the Holy Quran)
  • Minister Speech at KEP Website Inauguration
  • Does Islam allow Forced Marriage?
  • Islam has the solutions for global warming
  • Family comes First
  • Purpose of Life
  • Roads of Arabia
  • American pastor defends Islam
  • Culture Vs Islam
  • Beautiful Women?
Dernières nouvelles
  • 10/01/2016

    L’imam et prédicateur de la Grande Mosquée, le Sheikh d. Khaled Al-Ghamdi, a expliqué que les attaques contre les musulmans et les accuser de terroristes et d’extrémistes n’a pour but que de les affaiblir.

    Il explique que c’est à Allah que reviennent toutes les vertus et les bénédictions et c’est grâce à Lui que nous pouvons accomplir le rituel du Hajj. Il faut donc Le remercier pour avoir permis aux musulmans d’effectuer ce rituel et pour l’avoir facilité en termes de services, soins et sécurité…  Le Sheikh rappelle que parmi les fins légitimes pour lesquelles Allah a décrété le Hajj, il y a le principe de l’union et l’entente entre les musulmans.

    Al-Ghamdi explique également que l’unité des musulmans autour d’une même approche et d’une seule Sunna est la méthode la plus importante afin de faire face aux attaques qui menacent les musulmans de nos jours. Il souligne qu’actuellement il est absolument nécessaire de s’accrocher au Coran, à la Sunna ainsi qu’à la méthode des Compagnons car les musulmans sont affrontés plus que jamais à un défi  mondial et à une guerre sanglante contre leurs croyances, la Sunna de leur Prophète, leur unité, les origines et les fondements  de leur religion, en particulier contre ce pays béni qui protège les Deux Saintes Mosquées, la charia et la Sunna.

    Al-Ghamdi affirme que ces attaques prennent plusieurs allures et styles qui visent à accuser les musulmans de terrorisme et d’extrémisme en général et particulièrement au royaume. Ceci a un impact négatif dans la tentative d’affaiblir les musulmans dans le but d’obtenir des orientations politiques et renforcer les affiliations intellectuelles et doctrinales en plus de créer des groupes sectaires. Dans cet état des lieux, nous avons besoin plus que jamais de nous unir et de mettre de côté les différends et il est inadmissible que certains d’entre nous soient l’outil de créer des conflits afin de servir les orientations des ennemis et leurs plans contre les croyances des musulmans et la Sunna de leur Prophète. C’est cette Sunna même qui a été depuis l’époque des « Sahaba » (Compagnons du Prophète) le salut des musulmans. La réunion des musulmans ces jours-ci dans le culte du Hajj, les services et les soins fournis avec succès par le Royaume d’Arabie Saoudite -grâce à Allah- est un message clair et fort dirigé au détracteurs des musulmans.  Allah ne permettra jamais que ceux-ci aient accès aux croyants.

    voir tous
  • 10/01/2016

    Le cheikh Abdul Bari Althbity, l’imam et prédicateur de la Mosquée du Prophète, affirme que la purification continue des péchés qui contaminent notre vie ne doit pas finir par la fin des saisons de l’obéissance et des adorations. La purification ne se limite pas à un lieu ou à un temps déterminés car l’abandon et la résignation empêchent le croyant d’aller à la quête de l’obéissance et de se hâter vers le service d’Allah. C’est pourquoi le musulman doit chercher les actions qui expient ses péchés et élèvent ses qualités tout au long de l’année afin de purger son âme.

    Il dit : «Allah nous a offert des saisons de culte qui sont synonymes de bien qui nous comblent de bonté et de miséricordes d’Allah. Il existe des gens heureux qui ont réussi effectivement à expier complétement leurs péchés, d’autres ont pu atteindre l’expiation pour deux ans, c’est le niveau atteint par ceux qui ont persévéré et qui sont maintenant l’exemple pour les personnes qui raisonnent ce qui les poussent à atteindre ce haut niveau et y persistent tout en repoussent les mauvaises actions par les bonnes ; Allah dit : «  Les bonnes œuvres dissipent les mauvaises.  » (Hud : 114). »

    Son éminence explique que parmi les raisons du pardon il y a l’unicité d’Allah ( Tawhid ). Quiconque croit fermement au «  Tawhid  » verra ses désobéissances expiées même si elles sont du nombre de la mousse de la mer. Allah dit : «  Quiconque craint Allah cependant, Il lui efface ses fautes et lui accorde une grosse récompense.  » (At-Talaaq : 5).

    Toutes les bonnes vertus sont une expiation des péchés et un grand espace pour se purifier des souillures des désobéissances. Par exemple, faire convenablement ses ablutions et établir conformément la prière dans son temps et en groupe.  D’après Abou Hourayra, le Messager d’Allah paix soit sur lui a dit : « Ne voulez-vous pas que je vous informe comment Allah efface les fautes et élève les degrés ? « Oui, certes O Messager d’Allah », ont répondu les compagnons. « Eh bien, reprit-il, par les ablutions intègres malgré les circonstances difficiles, l’aller souvent aux mosquées et l’attente de la deuxième prière (après avoir exécuté la première). Voilà la fermeté .» (La fermeté ici veut dire combattre pour l’amour d’Allah.)

    L’expiation des péchés et l’élévation des degrés se fait selon le Sheikh par la charité, l’aumône, promouvoir la vertu, prévenir des vices, être sincère avec Allah et avec soi-même, vivre honnêtement, traiter bien les gens, etc. De même, la foi qui s’installe à la place de l’épreuve expie les péchés, élève les degrés et développe la vie des personnes.

    voir tous
  • 10/01/2016

    Le ministre des Affaires islamiques, de l’Appel et de l’Orientation Cheikh Saleh bin Abdulaziz Al-Cheikh, a dit que lorsque l’un des piliers de l’Islam est soumis à l’ingérence et le terrorisme, cela nécessite s’unir fermement contre ceux qui tentent de porter atteinte au rite du Hadj.

     Il a noté que les éléments de preuve et le consensus des ulémas ont souligné qu’il ne devrait pas être le Hajj et la Omra qu’Allah seulement, et aucun musulman n’accepte que le pèlerinage soit en faveur des slogans ou au profit d’une classe ou sectaire. Le pèlerinage est pour Allah selon le Coran, et donc toutes les revendications politiques ou sectaires ou régionales ne laissent pas que le pèlerinage soit pour Allah.

    Al-Sheikh a souligné que le royaume veut que le pèlerinage soit seulement pour Allah et non en faveur des slogans sectaires, et que le ministère des Affaires Islamiques, étant liée aux ulémas, savants du monde islamique, et enseignants et intéressés par les affaires islamiques , se tient avec les savants du monde musulman et avec les implications du mot prononcé par le prince Mohammed bin Nayef, car il découle de la responsabilité. Le ministère, dans ses contacts avec les savants du monde islamique confirme ces contenus, les ulémas monde musulman se sentent l’importance de ce qui a été dit, et le rôle important du royaume, et hautement valorisent les efforts du royaume et l’entretien des saintetés de la nation islamique à la Mecque, Médine et les lieux saint ; et tout le peuple saoudien est derrière sa direction dans tout ce qui permet d’obtenir la sécurité des pèlerins de tous les troubles qui perturbent le pèlerinage dans une direction quelconque, qu’elle soit politique, terroriste ou sectaire.

    Et sur la Conférence de la Tchétchénie, Al-Sheikh a déclaré que le congrès a appelé son propre échec, et toute la nation islamique aujourd’hui même les érudits Ashaarís et Maturidistas rejette la sédition, connait la responsabilité et elle est très préoccupée par le danger imminent à l’Islam. Cette conférence est venue pour semer une nouvelle sédition qui était il y a mille ans, alors pourquoi revenir à cette longue histoire connue en Tchétchénie ?

    voir tous
  • 10/01/2016

    Le Secrétaire général du Centre arabo-européen pour les droits de l’homme et du droit international Dr.Aihan Jaf a présenté ses félicitations au Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud.

    Jaf a dit dans deux télégrammes envoyés au Serviteur des Deux Saintes Mosquées et au prince héritier que le succès retentissant de la saison du Hadj cette année atteint grâce aux efforts remarquables et énormes de l’organisation et de la gestion, le bon pré-traitement pour l’accueil des pèlerins, la création de tous les moyens de confort pour effectuer facilement et confortablement leurs rituels, et la capacité supérieure de ceux qui sont responsables des affaires de pèlerinage et pèlerins.

    Le Secrétaire général du Centre arabo-européen pour les droits de l’homme et du droit international a ajouté que l’Arabie Saoudite a mobilisé  tous  ses moyens pour servir aux pèlerins à travers les efforts concertés des travailleurs civils et militaires, ce qui a réfuté toutes les allégations tendancieuses réfutaient toutes les accusations tendancieuses et a contribué à surmonter les conditions et les défis de la région.

    Ces impressions sont touchées par les membres du centre qui ont effectués le Hajj cette année en provenance des pays arabes et européens, en plus de ce qui a été suivi par les médias, arabes et internationaux, a déclaré Aihan Jaf en souhaitant plein succès au Serviteur des Deux Saintes Mosquées et à son prince héritier.

    voir tous
  • 09/18/2016

    Dans le cadre de sa visite au Japon, le membre du Conseil des Oulémas et conseiller à la Cour royale, cheikh Saad Al-shathri a rencontré des représentants des associations islamiques au Japon, sous l’organisation de l’Institut arabo-islamique à Tokyo, et en présence de l’Ambassadeur du Serviteur des Deux Saintes Mosquées à Tokyo Ahmad Al-Barrak.

    Au début de la réunion, Al-shathri a souligné l’importance de la fidélité dans les œuvres de cette religion et la nécessité d’une coopération et d’intégration entre ceux qui travaillent dans les affaires islamiques, il a également évoqué la nécessité de la modération dans la pensée, l’action et le comportement, en soulignant la nécessité de maintenir la moralité de l’Islam dans le traitement avec des non-musulmans et de respecter les lois et règlements.

    Les représentants des associations islamiques au Japon ont salué le rôle du Royaume d’Arabie Saoudite envers l’Islam et les musulmans au Japon, et certains d’entre eux ont souligné l’histoire de ces efforts depuis le début de l’Islam au Japon jusqu’à l’époque actuelle, en notant la soutien au communauté musulmane, qu’il soit physique ou morale, et inclus la construction et l’achat de mosquées et centres islamiques au Japon, faisant l’éloge du soutien continu du gouvernement saoudien.

    voir tous
  • 09/18/2016

    Sous la direction et auspices de Son Excellence monsieur le ministre des Affaires Islamiques, Appel et Orientation, Cheikh Saleh Al-Cheikh pour promouvoir la communication et la compréhension entre les différentes cultures et religions, et a la poursuite de ses efforts, le Programme d’Échange de Connaissances (KEP), organise un colloque international intitulé «l’échange culturel et la communication entre les cultures», en collaboration avec l’Université de Pékin et le bureau culturel de l’ambassade de l’Arabie Saoudite dans la capitale chinoise de Pékin du 24 au 25 Septembre 2016.

    Le superviseur exécutif du Programme, le Dr Abdullah Al Luhaidan a déclaré que ce séminaire vise à clarifier la véritable image de l’Islam et de corriger l’image erronée de lui dans les médias, comme une religion centriste qui renonce à la violence, la haine et l’extrémisme sous toutes ses formes, et à clarifier sa position des religions et des cultures et promouvoir la communication culturelle entre les personnes intéressées par des études religieuses dans l’Ouest et dans le reste du monde afin de parvenir à une meilleure compréhension et mettre en évidence le rôle de l’Arabie saoudite en tant que porteur du drapeau islamique correct basé sur la modération. Le séminaire est une occasion pour les gens d’autres cultures et religions de se familiariser avec la civilisation de l’Islam et sa culture. Il est également l’occasion de construire des ponts de compréhension et d’échanges culturels et de décrypter l’état d’asphyxie entre les religions et les civilisations.

    Al Luhaidan a ajouté que le Programme avait déjà organisé plusieurs séminaires internationaux dans plusieurs pays en Europe, en Amérique et en Asie, et participera au séminaire, un certain nombre de professeurs d’université, écrivains, historiens, journalistes et représentants d’autres religions.

    voir tous
  • 09/18/2016

    Dans le but de consacrer le discours de modération et de solidarité entre les peuples de la nation islamique, et après le grand rôle joué par le royaume dans la diffusion des valeurs de tolérance de l’islam, La Mecque est témoin de l’ouverture du grand séminaire du Hajj parrainé par le ministre du Hajj et de la Omra, le Dr Mohammad Bin Saleh Benten. Le symposium est la plus grande manifestation musulmane en présence d’Oulémas et penseurs du monde islamique.

    Le Centre d’information du ministère du Hajj et de la Omra a expliqué que le grand séminaire du Hajj cette année, se déroulera pendant trois jours sous le titre « le Hajj entre le passé et le présent, les développements et règlements dans le Hajj et son impact sur la réalisation des objectifs du grand pèlerinage » et se penchera sur les constantes et les variables dans la jurisprudence du pèlerinage, et les expériences des pays islamiques dans la prise de conscience des pèlerins et leur impact sur la réalisation des objectifs du grand pèlerinage.

    Le centre a souligné que le séminaire impliquera des Oulémas et des intellectuels de plusieurs pays musulmans, en particulier le Grand Mufti d’Arabie Saoudite, chef du Conseil Suprême des Érudits Islamiques, Sheikh Abdulaziz bin Abdullah Al-Sheikh, le Mufti de Egypte, Sheikh Shawki Allam, le président général des affaires de la Grande Mosquée et la Mosquée du Prophète, imam et prédicateur de la Grande Mosquée, le Dr Abdulrahman al-Sudais, le président de l’Association des Fiqh dans la République du Soudan Dr Essam al-Bashir, l’imam et prédicateur de la Grande Mosquée, Sheikh Dr Saleh bin Humaid, son éminence le Dr Abdel Fattah Moro du Tunisie, son Excellence M. Abdul Razak Derma, directeur de l’Université Al Hikma au Nigeria, et d’autres ulémas du monde musulman dans divers domaines de la science, ainsi que la participation du Dr Sheikh Abdul Wahab Abu Suleiman sur les images de réseaux sociaux parmi les pèlerins du passés et de présents.

    Le Centre d’information du ministère du Hadj et de l’Omra, a déclaré que le séminaire verra la participation de Cheikh Dr. Abdullah Al-Mutlaq, qui parlera sur l’activation des règles nécessaires dans le pèlerinage, en soulignant que le chef de l’Association Culturelle en Mauritanie Cheikh Dr. Mohammad Al Hafiz Al Nahwi se penchera sur les activités scientifiques et culturelles dans le pèlerinage entre le passé et le présent.

    voir tous
  • 09/18/2016

    L’Arabie Saoudite a souligné l’importance de la diffusion de la culture de la paix et de la consolidation du dialogue entre les adeptes des différentes religions et cultures, tout en notant engagement de continuer à discuter avec les pays du monde pour trouver des solutions efficaces pour que la paix règne partout dans le monde.
    C’est ce qui ressort d’un discours prononcé jeudi soir, par le représentant permanent adjoint saoudien auprès de l’ONU, Saad bin Abdullah al-Saad, à l’occasion d’un forum onusien de haut niveau sur la culture de la paix.

    « L’ONU est confrontée à de véritables défis dans la diffusion de la culture de la paix entre les différents pays du monde. La création de la paix signifie la recherche créative des solutions réalistes, efficaces et durables aux conflits, aux guerres et aux catastrophes. Les guerres et les conflits ne sont pas notre destin sur cet univers, notre avenir est la paix.  », a-t-il dit.

    Al-Saad a déclaré: «Dans cette perspective, je voudrais souligner les efforts inlassables de l’Arabie Saoudite dans ce sens, il est pleinement conscient de l’importance de la diffusion de la culture de la paix au niveau local et international, et l’importance d’établir le dialogue entre les adeptes des différentes religions et cultures à travers le monde, et continue des pourparlers avec plusieurs pays pour trouver des solutions efficaces a fin de prévaloir la paix dans tous les pays du monde en général et au Moyen-Orient, en particulier, et en faire une réalité partout dans le monde, conformément aux normes internationales et à travailler ensemble à cet égard avec les organisations internationales officielles pertinentes. »

    Il a également rappelé les efforts inlassables du royaume sur la lutte contre l’idéologie extrémiste au niveau local et international, et de condamner les actes de terrorisme, où qu’ils se produisent. Arabie Saoudite n’accepte pas de tels mouvements et organisations, car elle tire ses valeurs et principes des enseignements tolérants de l’Islam qui est une religion de paix et d’amour, et travaille également à diffuser la culture de la paix chez les jeunes, en particulier à travers des programmes de sensibilisation généraux de sensibilisation nationale pour lutter contre l’extrémisme depuis 2005 jusqu’à aujourd’hui.

    voir tous